armenie-mon-amie.com
Image default
Formation / Education

Ecrire l’anglais, une technique qui vous stimule

La compréhension en langue anglaise, tant écrite qu’orale, ne se maîtrise que par un réel travail à long terme, aussi bien par les savoirs théoriques que par une pratique constante: le but n’est pas forcément de connaître la définition de chaque locution, mais d’être capable d’appréhender de façon intelligente la signification précise de l’écrit que l’on lit, ou de la conversation que l’on écoute.

Pour améliorer votre maîtrise de la langue anglaise, l’immersion dans un environnement totalement anglophone pourra s’avérer d’un grand secours car vous n’aurez plus alors la possibilité de vous mettre à l’abri avec la langue française, et vous devrez parler avec des interlocuteurs qui ne s’expriment que dans la langue de Shakespeare.

S’il ne vous est pas possible de partir en Grande-Bretagne, il vous est sûrement possible de renforcer votre maîtrise de l’anglais grâce à la télévision, en suivant par exemple des émissions d’actualité ou des séries non doublés: ce ne sera sans doute pas aussi agréable qu’un voyage à Oxford, à Londres ou en Ecosse, mais cela contribuera réellement à ce que votre oreille se familiarise avec les diverses nuances de l’expression orale anglaise actuelle.

De quelle façon parler l’anglais?

Bien écrire l’anglais est un signe que vous êtes en phase de devenir anglophone, car cela veut dire que vous avez désormais un niveau adéquat pour bien parler et tenir des raisonnements en anglais. De cette manière on peut dire que l’anglais se met à pénétrer dans votre cerveau et votre inconscient, car la formulation de propos en anglais devient un genre de réflexe qui ne nécessite plus un effort conscient pour être facile.

Pour réussir à réfléchir en anglais, la façon de procéder n’est pas si compliquée, puisque concrètement il suffit de tenter d’élaborer une réflexion dans votre tête sur un thème qui vous tient à coeur, et cela en langue anglaise: dès que vous ne réussirez plus à énoncer ce que vous voulez dire vous aurez mis le doigt sur ce dont vous avez encore besoin en anglais pour y arriver.

Cette pratique demande une certaine concentration car il faut soutenir une réflexion sans se laisser distraire: mais c’est en travaillant comme cela, aussi souvent que faire se peut, que vous progresserez véritablement dans la maîtrise de l’anglais, de ses richesses, de sa grammaire, de sa syntaxe courante, de la façon de la parler et de ses formes littéraires.

La bonne approche pour maîtriser la langue anglaise

Parler couramment en langue anglaise ne s’acquiert pas sans travail: cela exige de l’engagement et de la volonté, car bien qu’étant plus simple que beaucoup d’autres langues, l’anglais est riche en nuances, selon le milieu où l’on s’exprime, tant dans une relation commerciale que privée voire amoureuse.

Après avoir suivi des cours de base vous devrez forcément vous investir davantage pour appréhender les raffinements qui enrichissent la langue anglaise. S’immerger dans un milieu totalement anglophone est bien entendu un moyen efficace pour mieux comprendre la langue et ses nombreux visages, mais ce n’est clairement pas assez pour être certain de s’exprimer avec élégance et aisance.

Bien que l’on dise souvent que l’anglais s’apprend par la conversation courante, il est très important de suivre un apprentissage de base, avec un professeur expérimenté et sérieux, sans quoi vous ne vous exprimerez qu’en essayant d’imiter ce que l’on vous dit, ce qui entraînera de multiples erreurs qui seront remarquées par vos interlocuteurs: dans une situation amicale ce n’est peut-être pas si grave, mais il en va très différemment lorsque l’enjeu est professionnel!

Autres articles à lire

Une formation optique et les coûts

Journal

Formation : que faire avec une licence comptabilité gestion ?

Claude

Se former aux métiers de la petite enfance à distance

Odile

Les intérêts d’un séjour linguistique international

Irene

Comment le mobilier scolaire influe sur la performance des élèves

Tamby

Pourquoi opter pour des études en apprentissage ?

Irene