Image default
Business/B2B

5 conseils pour créer sa base de données

Une base de données bien construite permet de valoriser les informations de l’entreprise. Ces quelques astuces vous seront certainement utiles pour concevoir et mettre en place une base de données performante et utilisable par le maximum de personnes.

Se focaliser sur la donnée et non sur les applications

Si les applications changent au gré des besoins et de la technologie, les données constituent en revanche un patrimoine pour l’entreprise. Il est donc déconseillé concevoir une base de données pour répondre uniquement aux besoins spécifiques d’une application. Une réflexion en amont sur les fonctionnalités futures qui seront exigées d’une base de données est préférable pour en garantir la pérennité et un accès facile pour tout le monde.

Miser sur la puissance des bases de données

De nombreux développeurs négligent le potentiel d’une base de données et créent des applications totalement dépendantes de cette dernière. C’est un signe de manque de connaissance sur les bases de données, ce qui fait que les logiciels publiés sont peu efficaces et leur maintenance est laborieuse. Par contre, travailler sur des fonctionnalités internes permet d’exploiter au mieux les éléments natifs et donc de gagner du temps.

Faciliter la tâche aux administrateurs

Il est à noter que les utilisations des données sont très diverses, ce qui peut compliquer le travail des administrateurs. Ces derniers ne doivent donc pas attendre que la construction soit achevée pour intervenir, ou du moins, les constructeurs doivent recueillir leur avis le lus tôt possible. Et pour cause, c’est eux qui utiliseront l’outil plus tard.

Utiliser des modèles de données

De nombreux développeurs font l’impasse sur les modèles de données parce qu’ils estiment qu’un logiciel est beaucoup plus efficace. C’est une erreur, car les données sont la mémoire de l’entreprise, et l’utilisation de modèles, mêmes sommaires, donne de la cohérence et de la continuité à l’activité de celle-ci.

Penser à l’interaction de données

Bien peu de développeurs réalisent à quel point les applications sont liées aux les bases de données. Par exemple, il est possible d’utiliser une couche de base de données et de la masquer avec des objets de programmation. Cela rend impossible la distinction entre les données de la base et celles en mémoire. L’interaction de données font gagner en efficacité et remet la base de données à sa juste place. Il est aussi recommandé d’indexer les clés étrangères à la base de données parce que les requêtes passent souvent d’une clé primaire à une clé étrangère. Par ailleurs, un index manquant peut dégrader considérablement la qualité du résultat d’une requête.

Related Articles

Comment choisir votre four de professionnel ?

Claude

Les différents types de frigo américain

Claude

Énergie renouvelable, un avenir prometteur

Claude