armenie-mon-amie.com
Image default
Business/B2B

Comment profiter d’une réduction d’impôts avec ses travaux de jardinage ?

Pour les particuliers qui souhaitent avoir un beau jardin, mais qui n’ont pas le temps de s’en occuper, il est possible de faire appel au jardinage à domicile. Non seulement ce service à la personne donne l’opportunité d’apprécier le travail d’un professionnel, mais il donne aussi droit à une réduction d’impôts. Voici les essentiels à savoir pour profiter de cette aubaine.

Les conditions pour bénéficier des avantages fiscaux des travaux de jardinage à domicile

Tout propriétaire d’une résidence doit savoir qu’il est dans l’obligation d’entretenir régulièrement son jardin. S’il n’a pas le temps de le faire ou s’il ne souhaite pas réaliser cette tâche si récurrente, il a la possibilité de faire appel à un prestataire externe. Il est important de savoir que depuis 2006, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôts de 50 % sur les travaux d’entretien du jardin. Il faut alors préciser que les travaux de création, d’aménagement ou de conception du jardin ne font pas partie des prestations donnant droit à cet avantage fiscal. Seuls les travaux d’entretien comptent.

En fait, pour bénéficier de l’avantage fiscal lié aux travaux de jardinage, il faut faire appel à une société de service agréée par le CESU. Ce sera cette société qui va envoyer un jardinier à domicile. Une autre alternative est de recruter directement un jardinier, mais dans ce cas, sa rémunération doit se faire via le CESU.

Tous les foyers peuvent bénéficier de cet avantage fiscal du moment où il s’agit de petits travaux de jardinage.

Quel prix pour les travaux d’entretien d’un jardin ?

Le tarif pour la prestation d’un jardinier à domicile va dépendre de l’ampleur des travaux ainsi que des conditions de l’environnement du travail. En effet, certaines tâches peuvent être particulièrement compliquées voire même dangereuses.

Le tarif va également dépendre du matériel à utiliser ainsi que des compétences et de l’expérience du professionnel. Le travail est généralement facturé à l’heure.

Le tarif est compris entre 25 et 40 euros en moyenne de l’heure. Un jardinier CESU va alors être rémunéré entre 12 et 21 euros TTC après réduction fiscale. Le particulier peut demander à son jardinier s’il fait des abonnements. Cela va permettre de profiter d’un tarif beaucoup moins élevé.

Pour trouver un jardinier agréé, il est possible de consulter les sites des petites annonces ou l’annuaire des organismes des services à la personne. Sur Internet, on peut trouver de nombreux particuliers qui sont prêts à donner un coup de main.

Autres articles à lire

Quel est l’intérêt de faire des cours particuliers ?

Claude

Énergie renouvelable, un avenir prometteur

Claude

Découvrez la région de Saint-Malo lors d’un rallye de voitures de légende !

Claude

Comment trouver un hébergement pour un voyage d’affaires en Europe ?

Claude

Le four de boulangerie professionnel, comment bien l’acquérir ?

Claude

Sécurité publique : comme optimiser la sûreté ?

Claude