Image default
Maison

Conseils pratiques pour aider vos enfants après un déménagement

Qu’il s’agisse de déménagements nationaux ou internationaux, il est important de faire des suggestions utiles pour réduire le stress des transferts chez les enfants.

Lors des déménagements nationaux et internationaux, une famille peut vraiment subir autant de stress. Les enfants, en particulier, sont les sujets les plus touchés car ils souffrent encore plus de fatigue. Un transfert est en effet un moment délicat pour toutes les familles qui met à l’épreuve leur patience.

Pour cette raison, il est important d’essayer de tenir bon et de résister au grand désordre qui peut survenir lors d’un déménagement. Afin d’éviter que les enfants ne soient particulièrement affectés, il est judicieux de suivre quatre conseils utiles qui s’avèrent être une solution valable pour aider les enfants à faire face au changement aussi calmement que possible.

Déménagement à l’âge préscolaire de l’enfant

La première suggestion repose principalement sur un facteur très important, à savoir l’âge des enfants. Il est préférable d’effectuer un déménagement lorsque l’enfant est encore en âge préscolaire et qu’il passe probablement son temps encore à la maison.

Ainsi, contrairement aux enfants qui ont déjà commencé l’école, l’enfant subit moins le stress des changements et sa nature curieuse aidera à transformer ce moment difficile en une véritable aventure amusante et sera encore plus attiré par tout l’environnement de la nouvelle maison.

Pour cette raison, les enfants d’âge préscolaire peuvent subir ce type de changement sans complications particulières et pour rendre ce moment encore plus excitant, il est conseillé de leur montrer les pièces de la nouvelle maison en les impliquant dans les décorations.

Préparer les enfants longtemps à l’avance

Le deuxième conseil s’adresse aux enfants d’âge scolaire. Dans ce cas, il est préférable de faire preuve de plus de prudence, car certains enfants ayant une disposition plus rebelle pourraient avoir une crise de transfert.

En particulier, s’il s’agit de transferts internationaux, les déplacements pourraient s’avérer très difficiles pour les enfants d’âge scolaire, car ces transferts entraîneraient une interruption des amitiés et de la vie quotidienne. Toutefois, ce changement peut être assez complexe compte tenu également des transferts nationaux.

Il faut également considérer que les enfants plus timides et soumis à de fréquents mouvements peuvent avoir des difficultés à nouer des liens avec de nouveaux amis. Que peuvent faire les parents lorsqu’ils se retrouvent dans cette situation pour minimiser l’impact de cette interruption de leur routine quotidienne?

La première chose à faire est d’éviter absolument de placer les enfants face en face avec ce changement au dernier moment: il est essentiel d’en parler avec vos enfants longtemps à l’avance, en particulier avec les plus grands et de les préparer au transfert.

Établir ce type de dialogue avec eux signifie fournir le plus d’informations possible sur le nouveau foyer et la nouvelle école qui les accueillera. Par exemple, si l’école a des pages sociales, il est conseillé de mettre les enfants en contact avec leurs nouveaux enseignants et amis.

De plus, des enfants plus âgés peuvent être impliqués pendant le déménagement pour faire leurs valises ou pour aider des frères et soeurs plus jeunes.

Dans le cas des déménagements internationaux, même dans ce cas, les enfants plus âgés peuvent devenir responsables tout au long de l’organisation du transfert, en emballant les marchandises et en contrôlant les différentes phases de préparation.

Impliquer les enfants dans des activités immédiatement après le déménagement

Le troisième conseil vise à atténuer l’impact avec le nouveau lieu où vous voulez déménager. Les premiers jours ne seront certainement pas faciles, car chaque membre de la famille devra s’habituer au nouvel environnement.

Pour se sentir immédiatement à l’aise après les déménagements nationaux, il est conseillé de rencontrer immédiatement de nouvelles personnes, par exemple en adhérant à diverses organisations bénévoles ou à des camps d’été.

De cette façon, les enfants seront intrigués et se sentiront davantage encouragés à se faire de nouveaux amis. Cette règle s’applique à la fois aux parents et aux enfants: si les enfants ont envie de quitter la maison ou de socialiser avec leurs pairs, les parents doivent les associer le plus possible à des projets pour stimuler leur curiosité et d’encourager la socialisation.

Laisser les enfants s’adapter au nouvel environnement

Lors de déménagements internationaux ou nationaux, évitez toutefois de mettre trop de pression sur les plus petits. En fait, la quatrième et dernière suggestion est de donner un peu de répit aux enfants et de les laisser s’adapter au nouvel environnement sans les surcharger d’engagements.

C’est bien de donner le bon coup de pouce, mais n’en faites pas trop, chaque enfant peut avoir besoin de moments différents. Chaque parent aura alors pour tâche de tracer la voie en impliquant progressivement les enfants dans toutes les activités qui les intéressent.

Related Articles

Trouver un bon plombier à Beauchamp (95) pour payer moins cher

Journal

Votre installation électrique est-elle conforme aux normes ?

Tamby

Quand votre serrurier à Cergy (95) peut vous redonner le sourire

Journal