armenie-mon-amie.com
Image default
Communication

2 conseils pour mener à bien un projet

Beaucoup d’entreprises fonctionnent en mode projet. Cela veut dire que les équipes se forment autour de projets plus ou moins longs. Bien entendu, cela nécessite de la flexibilité dans l’organisation et la planification. C’est indispensable pour assurer la pérennité et la rentabilité de l’entreprise, projet après projet. Seulement voilà, la concurrence des projets internes et externes ainsi que la limitation des ressources disponibles peuvent venir complexifier la gestion des projets. Voici donc 2 conseils pour optimiser cela.

Alterner les temps forts et les temps faibles

Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les employés soient toujours à 200% de leurs capacités sur tous les projets pendant des mois. Vous devez fonctionner avec des temps forts et des temps faibles. Les temps forts mobiliseront un maximum de ressources pour des tâches complexes sur une durée limitée. Les temps faibles demanderont un effort sur le long terme, peut-être moins intense au quotidien. C’est la comparaison entre le sprint et le marathon. Vous exploiterez les temps faibles pour permettre aux employés de partir en congés. Ces périodes sont essentielles pour recharger les batteries et retrouver de l’énergie positive avant un nouveau temps fort.

Ce qui est bien, c’est que vous pouvez prévoir vos temps forts et vos temps faibles dès l’origine du projet. Bien sûr, vous devrez adapter votre planning de façon régulière en fonction des aléas qui ne vont pas manquer de se produire.

Suivre le budget au quotidien

Dans chaque projet, le suivi budgétaire est le nerf de la guerre. Vous devez impérativement cibler l’équilibre au final. Mais pour qu’un projet soit rentable, vous devez piloter la gestion budgétaire de façon très fine. Chaque jour, il faut regarder les tableaux de bord pour voir si chaque poste est au vert, si les délais sont respectés et s’il n’y a aucun dérapage ou délai à anticiper.

L’anticipation doit être votre maitre mot. Projetez-vous toujours quelques jours ou semaines dans le futur pour anticiper les problèmes qui pourraient se poser. Pour faire un parallèle, cela reviendrait à éviter un bouchon sur une autoroute. Vous savez qu’il va y avoir un embouteillage dans quelques kilomètres, vous adaptez votre itinéraire pour l’éviter et ainsi ne pas perdre de temps. C’est exactement la même chose pour un projet. Vous savez que vous allez faire face à un obstacle à court ou moyen terme, vous imaginez dès lors quelles solutions sont envisageables pour contourner cet obstacle et ainsi éviter tout retard sur votre planning.

Voyez également au-delà de votre projet en cours. Les ressources que vous utilisez actuellement peuvent être utiles sur d’autres projets. A l’inverse, d’autres projets disposent peut-être de compétences qui pourraient apporter une vraie plus-value à votre activité. Vous devez aligner vos besoins avec les compétences disponibles. C’est le meilleur moyen d’assurer le succès et d’atteindre vos objectifs sur le long terme.

Autres articles à lire

Est-il indispensable de suivre une formation en référencement naturel ?

sophie

Envoyer une carte de remerciement de décès : une règle de politesse

Odile

Bien choisir votre agence de marketing et communication digitale

sophie

Tout le monde peut créer carte anniversaire qui a l’air magnifique: obtenez gratuitement les meilleurs modèles sur Adobe Spark

Web Creator

Le t-shirt personnalisé : pour une communication réussie

Journal

Bien choisir son agence web pour ses projets digitaux

sophie